News

L’UCLouvain et Semefab s’allient pour le développement d’un dispositif d’analyse de la respiration

 

Les équipes des Professeurs Denis Flandre et Laurent Francis ont développé, au sein de l’Institute of Information and Communication Technologies, Electronics and Applied Mathematics (ICTEAM), un dispositif miniaturisé destiné à la surveillance de la respiration nasale basé sur la condensation de vapeur lors de l'expiration.

La condensation est mesurée au moyen d’un système électronique dont la partie sensible, ou capteur, utilise des microélectrodes optimisées sur une couche d’oxyde de silicium.

L'appareil fournit une mesure en temps réel et de manière non invasive de la fréquence respiratoire et du volume d’air expiré chez les patients de tous âges.

Par rapport aux systèmes existants, le dispositif combine précision, portabilité et ergonomie, permettant d'envisager de nouvelles applications tant au sein d’un hôpital qu’en dehors de celui-ci.

 

Cette technologie trouve à s’appliquer dans les domaines de la médecine du sommeil, de la pneumologie, de la médecine connectée et des objets connectés « healthcare », où de nombreuses pathologies sont directement ou indirectement liées à notre respiration. Elle s’emploie également dans le cadre de la rééducation des personnes âgées où il existe un manque évident de données statistiques sur les efforts maximaux autorisés, tels qu'ils ressortent de l'effort respiratoire.

 

Le capteur est ainsi repris parmi les dispositifs portables d’intérêt pour la mesure de paramètres physiologiques au sein du projet européen FLAG-ERA CONVERGENCE.

Enfin, au-delà des domaines médicaux, de nouveaux capteurs basés une technologie similaire sont actuellement à l’étude dans le cadre d’un projet First Spin-Off pour des applications de détection de gaz dans l’environnement et l’Industrie 4.0.

 

Semefab Ltd. est une société anglaise qui fournit des solutions microélectroniques, des capteurs et des dispositifs semi-conducteurs dans le monde entier. Semefab exploite 3 usines de fabrication de wafers sur un seul site à Glenrothes, au Royaume-Uni, à partir d’une vaste base technologique de capteurs MEMS et de composants semi-conducteurs CMOS et linéaire.

 

En août 2018, Semefab et l’UCL ont posé les bases de la négociation d’un accord de licence portant sur la technologie mise au point par les équipes des Professeurs Denis Flandre et Laurent Francis afin de développer le concept initial en vue de commercialiser un dispositif respiratoire pour des applications de santé, de sport et de fitness dans les secteurs médical, professionnel et industriel ainsi que pour le grand public.

Ces développements permettront de mettre au point un capteur de respiration à usage général qui pourra notamment couvrir les domaines de l’apnée du sommeil, de l’asthme, de la spirométrie et des maladies pulmonaires obstructives chroniques (bronchite chronique et emphysème).

 

Pr Denis Flandre : « Au cours de sa vie, un être humain inhale et exhale plus de kilogrammes d'air que de nourriture. Une mauvaise respiration nasale peut donc mener à de nombreuses pathologies. Monitorer la qualité de cette respiration en temps réel dans toutes les conditions de la vie devient un enjeu important. »

 

En savoir + (via Semefab)
Projet européen FLAG-ERA CONVERGENCE 
Demande de brevet internationale : WO/2016/083391


Contact
Philippe Durieux - 010 39 00 50
p.durieux@sopartec.com