News

Financements de la recherche par la Région bruxelloise : un premier bilan 2016 très positif pour l’UCL !

En Région de Bruxelles-Capitale, Innoviris soutient l’innovation en proposant des programmes de financement de la recherche auxquels tous les chercheurs de l’UCL sont éligibles. Les résultats pour les premiers appels de l’année 2016 ont mis en évidence le rôle important de nos chercheurs dans les thématiques stratégiques de la Région bruxelloise. Ainsi Innoviris va financer 3 projets de création de spin-off académiques, 2 consortiums de chercheurs dans les thématiques de l’énergie ainsi que 2 consortiums de recherche qui étudieront  l’impact de l’économie collaborative (ex : « ubérisation ») sur l’écosystème économique bruxellois.

 

Depuis plus de 10 ans, Innoviris propose des programmes originaux de recherche dans toutes les thématiques (SSS, SST et SSH) pour un chercheur ou pour des consortiums de recherche intra- ou interuniversitaires. Certains  financements permettent des collaborations avec des entreprises ou avec des institutions publiques et parapubliques ou même avec des asbl bruxelloises.  

 

A travers les programmes Launch, Innoviris soutient la création de nouvelles entreprises (spin-offs) dans la Région de Bruxelles-Capitale afin de valoriser économiquement des résultats issus de la recherche académique. Innoviris a sélectionné favorablement les trois demandes de financement déposées par l’UCL (iMMC et ICTM). Les sujets abordés concernent les secteurs de l’informatique médicale, des systèmes de localisation et de la construction.

 

L’appel Launch 2017 est actuellement disponible pour de nouveaux projets. La date de dépôt des projets en ADRE est le 16 janvier 2017.

 

L'action Bridge finance des projets de recherche interuniversitaires d’une durée de trois ans et pour lesquels un accent particulier est mis sur les débouchés en termes d'applications industrielles pour les entreprises bruxelloises. Il s'agit de projets dans des domaines prioritaires pour la Région Bruxelles-Capitale. Les thématiques sont choisies annuellement. Lors de l’appel 2016, l’accent était mis sur les questions relatives à l’autonomie énergétique. Les 2 projets déposés et coordonnés par l’UCL ont été sélectionnés, ce qui représente 4 équipes différentes de notre institution (iMMC, ICTM). Ces recherches se focaliseront sur les questions d’efficience énergétique dans le domaine de l’Internet of Things et des installations thermiques dans le secteur de la construction.

 

L’action Anticipate soutient des projets pour une durée de deux ans renouvelable deux ans, qui ont une vision prospective dans les domaines considérés comme essentiels par la Région bruxelloise et qui contribuent au développement et au renforcement des connaissances sur la complexité urbaine bruxelloise. Chaque année, des domaines prioritaires sont sélectionnés par la Région. Innoviris a sélectionné 2 projets (tous deux coordonnés par l’UCL) sur les 4 proposés par l’UCL, ce qui représente un financement pour 3 équipes (ILC, JURI, IMAQ) qui étudieront les questions relatives à l’impact de l’économie collaborative (ex : « ubérisation ») sur l’écosystème économique bruxellois. 

 

Grâce à ces trois programmes, Innoviris financera pour l’UCL 9 nouveaux chercheurs, du personnel technique et des frais de fonctionnement.

 

Les résultats des appels 2016 pour les programmes Attract, Doctiris et Co-Create seront connus à la fin de l'année.