News

N-SIDE : un fleuron du numérique en pleine expansion

Grâce à différents projets de recherche et développement, notamment soutenus par la Wallonie, N-SIDE permet aux grandes entreprises et PME d'optimiser leur production et leur consommation de matières premières. Ses algorithmes gagnent le monde entier.

Jacques Parlongue ne cache pas ses ambitions : multiplier par trois la taille de N-SIDE dans les trois à cinq ans qui viennent. L’enthousiasme du CEO s’appuie à la fois sur le chemin parcouru, mais aussi sur plusieurs projets en cours, extrêmement porteurs.

Le chemin parcouru ? Créée en 2000 dans la foulée des travaux entrepris par Philippe Chevalier à la Louvain School of Management, N-SIDE combine les sciences mathématiques, de gestion et de l’informatique pour aider les entreprises à optimiser l’utilisation des ressources et faciliter la prise de décision complexe. Le « N » du nom de l’entreprise renvoie à la symbolique du nombre, et le mot « SIDE » provient de la volonté d’aborder toutes les facettes de la gestion des entreprises.

 

Un véritable Google wallon !

Ses services de consultance et ses logiciels permettent aux industries d’optimiser leurs décisions dans une logique de performance économique, sociale et environnementale. Plus de 80% du chiffre d’affaires est réalisé à l’exportation, auprès de clients situés en Europe, mais aussi en Amérique du nord, au Brésil, en Russie...

Aujourd’hui, N-SIDE emploie une cinquantaine de collaborateurs dont une majorité d’ingénieurs en mathématiques appliquées. Pour ces derniers, rejoindre une équipe jeune (moins de 35 ans en moyenne) dont la mission est de développer des algorithmes ultra-performants est assez réjouissant. Un véritable « Google wallon » comme le caractérisent certains observateurs avertis !

Et ce d’autant plus que N-SIDE est actuellement à un tournant. Actif dans le domaine de l’intelligence artificielle, la PME est dans les « starting blocks » pour répondre à l’explosion des besoins rencontrés dans le domaine de l’énergie. « Ce secteur doit actuellement faire face au développement des énergies renouvelables et de la mobilité électrique. Ces deux éléments créent des incitants forts pour une consommation plus intelligente et flexible. C’est notamment là que nous intervenons », explique Jacques Parlongue.

Cette nouvelle donne influence bien sûr la recherche et le développement. Car l’innovation est un élément clé chez N-SIDE. Parmi les projets actuellement à l’étude figure par exemple InduStore, qui vise à quantifier et optimiser la flexibilité énergétique des sites industriels en Wallonie. Ce projet, financé en partie par la Wallonie, est développé en partenariat avec l’UCL, l’ULg et l’Institut de conseil et d’études en développement durable.

On peut aussi relever le projet E-Cloud qui ambitionne de mettre en place des micro-réseaux au sein des zonings industriels wallons, en partenariat avec les gestionnaires de réseaux. Le projet se déploie actuellement en phase pilote sur deux sites, en Hainaut et à Liège.

 

Dans la ligne de Digital Wallonia

« Les solutions développées grâce à ces projets de recherche nous permettent déjà de profiter d’opportunités commerciales et d’aider les entreprises à réussir leur transformation numérique et énergétique », se réjouit Olivier Devolder, responsable du département Energie chez N-SIDE. Exemples : savoir quand recharger sa flotte de véhicules électriques pour bénéficier d’une énergie renouvelable, de planifier sa production en fonction des prix...

La nouveauté est qu’avec de telles solutions, N-SIDE élargit la gamme de clientèle : non seulement elle continue de s’adresser à des multinationales, mais ces solutions intéressent désormais aussi de plus petits sites, extension ou flottes. Et surtout, il s’agit de solutions transversales, qui ne sont pas réservées à un secteur particulier. Exemple avec un projet touchant à la logistique mené actuellement en collaboration avec Village n°1 : comment le digital peut aider le social. Une transversalité en plein dans la ligne du plan Digital Wallonia actuellement développé au niveau régional.

 

N-SIDE mission : aider les entreprises dans leurs prises de décision complexe - Création en 2000, spin-off UCL et ULg - 5 millions d’euros de chiffre d’affaires - 50 collaborateurs - 10 nationalités différentes Siège à Louvain-la-Neuve, bureau aux Etats-Unis et Brésil

 

En savoir + (article de la Libre Entreprise)

En savoir + (site N-SIDE)

 

logo N-SIDE